Les formations en secourisme en milieu scolaire

Dans les écoles depuis 2015, des modules d’enseignement sur la sécurité civile sont dispensés aux apprenants. Au fil des années, ces programmes d’enseignement sont de plus en plus étoffés. Ils visent à apprendre aux plus jeunes les premiers gestes pour sauver une vie humaine en situation de péril.

Le module Apprendre à Porter Secours APS


C’est un ensemble de cours qui sont dispensé par des personnes qui sont titulaires d’un certificat PSC1. Cette formation donne aux apprenants les techniques pour prodiguer les premiers gestes de secours et d’alerter les équipes de secouristes à l’instar des sapeurs-pompiers. Pour plus d’informations, consultez formation sécurité Lyon.

Le module Geste Qui Sauvent GQS


À partir de la classe de troisième, les responsables d’établissements scolaires ont l’obligation d’organiser une séance sur les Gestes Qui Sauvent GQS. Elle permet de faire connaître aux apprenants les numéros à alerter en cas de danger. De même, ce module de formation permet aux apprenants d’appliquer la Position Latérale de Survie PLS ainsi que les techniques de réanimation cardiaque.
C’est une session d’informations sur les premiers gestes de secours. Les élèves qui le souhaitent peuvent demander une Initiation aux Premiers Secours IPS ou une formation sur les Prévention et Secours Civils Niveau1 PSC1.
L’IPS dure juste deux heures et permet de mettre en lumière le rôle du citoyen dans la sécurité civile.

Le module Sécurité au Travail SST


Ce module d’enseignement au secourisme est dispensé dans les filières de technologie et de formation professionnelle. Parfois, ce module fait partie des matières de composition pour l’obtention de certains certificats d’aptitude professionnelle. C’est l’exemple du CAP ou du BAC pro en enseignement sur la santé et la sécurité dans le milieu professionnel.
Ces différents programmes de formation dans les établissements scolaires permettent aux apprenants de façon progressive à se familiariser avec les gestes de secourisme. Ils prennent conscience des risques sanitaires, naturels, technologiques qui peuvent survenir au moment où l’on s’entend le moins.